Slide Ilaké est installé dans une haute vallée des Alpes, le Champsaur.
L’atelier a été fondé par Claire Lange et Lucie Roy, deux créatrices de verre passionnées.


Leur travail : une déclinaison de motifs et de nuances qui s’appliquent autant à l’art de la table, à l’objet de décoration, au luminaire ou à des projets de vitrages sur mesure.

Leur plaisir : relever les défis de commandes sur mesure pour les chefs cuisiniers, les architectes et décorateurs mais aussi répondre à des projets atypiques pour des particuliers.

Leur palette : le matériau verre dans ses jeux de textures et de lumière entre opalescence, translucidité et transparence. Le verre peut prendre tant d’aspects selon la combinaison de techniques utilisée ! – peinture sur verre, sérigraphie, estampage, pâte de verre, fusing, thermoformage.

Chaque objet de l’Atelier est unique : façonné par leurs quatre mains et passé en cuisson entre 600 et 900°C; il a de fait toujours un caractère singulier, des bulles qui lui sont propres, un motif ou un certain déploiement de la couleur.

Ilaké alimente ses créations de son environnement de montagnes, de plantes d’altitude, forêts et ciels mouvants.
L'atelier

Slide Ilaké est installé dans une haute vallée des Alpes, le Champsaur.
L’atelier a été fondé par Claire Lange et Lucie Roy, deux créatrices de verre passionnées.


Leur travail : une déclinaison de motifs et de nuances qui s’appliquent autant à l’art de la table, à l’objet de décoration, au luminaire ou à des projets de vitrages sur mesure.

Leur plaisir : relever les défis de commandes sur mesure pour les chefs cuisiniers, les architectes et décorateurs mais aussi répondre à des projets atypiques pour des particuliers.

Leur palette : le matériau verre dans ses jeux de textures et de lumière entre opalescence, translucidité et transparence. Le verre peut prendre tant d’aspects selon la combinaison de techniques utilisée ! – peinture sur verre, sérigraphie, estampage, pâte de verre, fusing, thermoformage.

Chaque objet de l’Atelier est unique : façonné par leurs quatre mains et passé en cuisson entre 600 et 900°C; il a de fait toujours un caractère singulier, des bulles qui lui sont propres, un motif ou un certain déploiement de la couleur.

Ilaké alimente ses créations de son environnement de montagnes, de plantes d’altitude, forêts et ciels mouvants.
L'atelier